MON ACTU

Aidez-moi à entrer à l’IICP !

Depuis plusieurs années, je rêve d’être journaliste. En réalité, j’ai toujours eu un penchant pour l’écriture. Ça n’est pas par hasard et surement pas par défaut que j’ai choisi un parcours littéraire pour mes études secondaires. Après quelques égarements et une année très enrichissante passée au sein des rédactions de Garçon Magazine, Qweek, Fetish by Qweek, 50 & plus, Hot Vidéo, Hot Vidéo Spécial, J&M le mag et Next Buzz, je sais ce que je désire faire de mon avenir et j’ai trouvé l’endroit idéal pour y parvenir !

Par Victorien Biet

L’école et mon projet. 

IICP (école de journalisme et de communication) est un établissement privé d’enseignement supérieur. Proposant une formation de journalisme sur cinq ans, elle me permettra d’obtenir un Bachelor de journalisme au bout de trois ans et l’opportunité d’atteindre le grade de journaliste de niveau II en quatre ans, la cinquième année étant consacrée à l’obtention d’un mastère plurimédia pour me spécialiser dans mon domaine de prédilection : la culture et le multimédia.

À l’issue de cette formation, j’espère pouvoir, tout en continuant à travailler pour la presse communautaire LGBTQ+, intégrer l’une des sociétés détenues par Webedia et entrer dans les locaux de cette grande entreprise d’avenir.

Aidez-moi à entrer à l’IICP.

Mon ressenti.

Je suis sorti de l’entretien d’orientation et de la visite de l’établissement véritablement boulversé. Je ne pensais pas qu’il me serait possible un jour de réaliser mon rêve, trop timoré que j’étais auparavant, peut-être. Je pensais, jusqu’alors, que tout cela n’était qu’un coup de chance, une erreur, que je n’avais pas ma place dans ce métier. Pourtant, aujourd’hui, j’en suis convaincu : je veux intégrer l’IICP et devenir journaliste professionnel.

Mon projet n’a pas toujours été clair et il m’est arrivé, bien malgré moi, de me montrer excessivement enthousiaste dans la réalisation de plans qui n’en valaient pas la peine et ne me mèneraient nulle-part. Grâce aux judicieux conseils et aux encouragements de mes anciens collaborateurs de Garçon Magazine, j’ai finalement pu construire ce projet et me consacrer pleinement à sa réalisation. Je ne saurai jamais suffisamment remercier Christophe Soret, le directeur des publications, et Grégory Ardois-Remaud, le rédacteur en chef, de m’avoir poussé à me dépasser, ce qui m’a conduit (mieux vaux tard que jamais) à me lancer dans ce projet éclair.

Aidez-moi à réaliser mon rêve.

Mes contraintes. 

Évidemment, il n’est jamais facile d’intégrer une école privée. Particulièrement à vingt ans, avec peu de moyens. Dans mon cas, la situation est encore plus compliquée puisque j’intègrerai l’école parmi les derniers inscrits. Cela veut dire que je dispose de très peu de temps pour récolter l’argent nécessaire au financement de mon premier trimestre (1700€, après la déduction des 800€ d’acompte). Je dispose, pour l’heure de 300€, l’acompte de 800€ demandé par l’école ayant déjà été réglé. J’ai donc besoin de 1400€ et c’est pourquoi j’ai besoin d’un petit coup de pouce.

J’ai d’ores et déjà pu obtenir un délais qui me permettra, à force de travail, de récolter la moitié de la somme d’ici un mois. De petits dons me permettront de réduire encore un peu plus l’écart et d’intégrer l’IICP sans crainte. Je pourrai ainsi commencer à travailler et à mettre de l’argent de côté pour financer mon deuxième trimestre. Pour me soutenir, je vous invite à vous rendre sur mon Pot Commun en cliquant sur le lien ci-dessous.

Je fais un don.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s