ACTUALITÉ, 50 NUANCES DE GAY

French Twinks se couche sur papier glacé.

Qui ne connaît pas French Twinks (hormis mon mec) ? Fleuron de la pornographie gay made in France, le studio monté par Antoine Lebel en 2013 enchaine les succès et peut aujourd’hui se vanter d’avoir remportés deux prix aux PinkX Gay Video Awards (dont celui du meilleur film) ainsi que celui de la meilleure scène au Cybersocket Awards 2016. La hype est telle que, pour remercier les fans de leur fidélité, French Twinks nous offre aujourd’hui un petit album retraçant les nombreux succès du studio en faisant la part belle à ses acteurs de toute beauté !

Par Victorien Biet

Un objet de bonne facture, mais…

Bon, j’avoue que, lorsque j’ai décidé d’acheter cet ouvrage, c’est surtout sa couverture qui m’attirait. En photographe amateur (avec mention, disent certains), c’est ma sensibilité artistique (très kinky, je l’avoue) qui a été touchée. D’autant plus que j’adore – et c’est un euphémisme – enduire mes modèles de peinture. Alors si en plus vous ajoutez à cela que (the) Paul Delay est sur la photo, mon Dieu, je ne réponds plus de rien. On reconnaîtra donc les qualités plus que certaines du photographe mais j’y reviendrai plus tard !


Je veux ce canapé !

Là où le bât blesse, cependant, c’est dans le format. À vrai dire, à ce prix-là (24,95€, outch), je me serais attendu à un peu plus grand qu’un livre de poche. J’avoue même avoir eu un petit fou rire en ouvrant mon colis. Enfin j’imagine que si j’en suis réduit à reprocher sa taille à l’ouvrage, c’est que je n’ai vraiment pas grand-chose à redire (bon, et on tâchera aussi de travailler un peu plus la tranche pour le numéro 2 !)

Des twinks ! Partout !

Dans le petit milieu très “bobo” des amateurs d’albums photos parisiens, ce genre d’ouvrage est ce qu’on appelle un “livre de table basse”. Le genre qui n’a sa place ni dans votre bibliothèque ni dans votre sac à dos pour vos lectures nomades. Si vous êtes un peu coquin assumé (ou coquine, bien-sûr !) vous pouvez vous la jouer “salle d’attente” et laisser l’objet à disposition de vos invités à côté de votre programme saisonnier pour le Théâtre de Chaillot (oui, je raconte beaucoup ma vie) ! Rassurez-vous, les plus prudes n’iront pas jusqu’à la syncope. On est d’avantage sur des portraits de beaux mecs que sur du porno hyper hard (et puis une bite n’a jamais fait de mal à personne).

Et il faut bien admettre qu’on prend énormément de plaisir à regarder les photos de ces petits twinks s’adonnants aux plaisirs de la chair ! D’autant qu’artistiquement et techniquement parlant, on ne se fout pas de notre gueule ! French Twinks a su nous prouver depuis plusieurs années déjà sa parfaite maitrise de la photographie et, dans cet ouvrage, c’est un savant hommage qui est rendu au travail du studio. En plus, en opérant une rétrospective de son histoire, il pourra rappeler quelques jolis souvenirs aux polissons embarqués dans l’aventure depuis le tout début !

Le virage fetish qui fait plaisir.

On notera que le pingouin a l’air ravi du spectacle qui se déroule sous ses yeux.

Ce qui m’a plus particulièrement marqué dans ce “COLLECTION #1”, c’est le contraste que l’on peut constater dans la deuxième partie de l’album. D’aucun pensent encore que French Twinks est un studio pour petits minets (c’est vrai, pour le coup, même s’il y a quelques exceptions) frêles, fragiles et complètement vanilla. J’ai été heureux de (re)découvrir qu’il n’en n’était rien ! Gros sparadrap des familles, bondage, jeux fetish et même un peu de sado level débutant lorsque Doryann Marguet se tape l’incruste déguisé en professeur pour infliger un bonne correction à coups de ceinturon à des élèves qui ont l’air absolument ravi (c’est faux). Ma plus grosse déception étant de ne pas trouver mention du fameux projet avorté “GaySexChallenge”, première vidéo achetée chez French Twinks et qui m’avait convaincu que je n’avais pas affaire à un studio pour coincés et qu’enfin, on osait innover, créer des trucs sympas ! Dommage.

Bon, on l’achète ou pas ? 

C’est une question sérieuse ou est-ce que je dois encore argumenter ? Au final, je n’ai vraiment pas grand-chose à redire au sujet de cet ouvrage. “Peut-être un peu cher”, ai-je dit ? Oui, c’est vrai. Mais comme vous le savez sans doute, je suis un garçon un peu particulier et j’ai toujours tendance à privilégier l’aspect artistique (si l’on passe sur l’aspect branlette qui dure environ 15 minutes) ainsi que l’aspect purement professionnel et je dois dire que j’ai toujours été impressionné par la qualité des productions de French Twinks, l’un des rares studios français qui a parfaitement compris les codes du porno “contemporain” tout en proposant des scénarios léchés (ah-ah) et une esthétique soignée dans des vidéos jamais bâclées en dix petites minutes.

Imprimé sur un papier de très bonne qualité, l’ouvrage est un véritable plaisir à feuilleter et ne tombe jamais dans le vulgaire ! Plus d’excuse pour ne pas en faire profiter votre belle-sœur après un lancé de Madge dans le sapin !

Aussi, mes chers compatriotes, je vous invite à vous faire ce petit cadeau (en plus vous venez d’encaisser le chèque de Noël de Mamy, c’est parfait) afin de rendre hommage à ce studio qui, à lui tout seul, fait rayonner l’industrie du porno gay français dans le monde entier ! C’est presque une première donc on peut l’applaudir ! Moi, dans tous les cas, je ne suis pas mécontent de mon achat. Allez, j’y retourne…

PLUS D’INFOS :
J’achète le Livre Collector French Twinks !
french-twinks.com